Comment hiverner sa piscine ?

Que serait notre été sans les cocktails sirotés au bord de la piscine et les longues heures de baignade ? Eh bien, ce serait assez triste ! Pour pouvoir nager dans le bonheur pendant les périodes estivales, il est nécessaire de prendre soin de votre cocon de paradis dès que la saison de l’automne pointe son nez. Pour une protection optimale, prendre quelques mesures de précaution est conseillé. Dans cet article, vous trouverez quelques conseils pratiques pour entretenir votre piscine dans les règles de l’art.

Choisissez le bon moment

Avant de procéder à l’hivernage piscine, il faut choisir le moment propice. En effet, si vous l’effectuez trop tôt ou bien trop tard, vous risquez de provoquer de nombreux dégâts. Pour bien hiverner votre piscine, il faut pendre en compte de la température adaptée. Cette dernière doit se situer aux alentours de 12 à 15°C afin d’empêcher le développement des algues ainsi que des bactéries. Comme il est impossible d’hiverner en hiver à cause du gel, vous ne devez pas non plus attendre trop longtemps.

Nettoyez le bassin !

Pensez à nettoyer votre piscine avant l’hivernage. Pourquoi ? Parce que pendant l’été, les saletés et les graisses s’accumulent dans l’eau provoquant ainsi des taches à la fois noires et disgracieuses. Pour nettoyer votre piscine, vous pouvez vous servir d’un balai manuel ou d’un robot. L’utilisation de produits spécialement adaptés est aussi fortement conseillée afin de mener à bien le processus de nettoyage. Laissez ensuite tourner votre filtration de piscine pendant une durée de 10 à 12 heures avant d’effectuer le détartrage. Pour ce dernier, il suffit de diluer 10 kg de détartrant dans de l’eau (10 litres) et de verser par la suite la solution sur le filtre à sable. Laissez agir pendant 12 heures puis faites un contre-lavage.

Traitez l’eau et baissez son niveau !

Il semble important de souligner que l’hivernage piscine rime aussi avec traitement et baisse du niveau d’eau. Avant de laisser le bassin reposer durant toute la saison hivernale, il est conseillé de traiter l’eau. Pour ce faire, vous pouvez très bien utiliser de l’oxygène actif, du chlore ou encore du brome. Ceci vous permet de garder une eau parfaitement propre et saine. À part cela, il est aussi essentiel de baisser le niveau de l’eau dans la piscine pour éviter qu’il gèle. Le niveau idéal est de 10 cm au dessous des buses de refoulement.

N’oubliez surtout pas la couverture d’hivernage !

Enfin, pour un hivernage de piscine parfait, pensez à vous procurer une couverture d’hivernage. Celle-ci doit impérativement être choisie en fonction des dimensions ainsi que de la forme (rectangulaire, arrondie, carré…) de votre bassin. Les différents modèles de couverture disponibles sur le marché sont conçus pour protéger efficacement votre piscine. En effet, ils peuvent parfaitement supporter la poussière ainsi que les intempéries et ses effets néfastes. Actuellement, il est possible de couvrir votre bassin avec des bâches. Ces derniers sont plus sécurisés et offrent encore plus de protection. Il vous suffit juste d’opter pour le modèle répondant au mieux à vos exigences.

Les commentaires sont clos.